« Montréal, capitale de l’édition durant la Seconde Guerre mondiale » à « Aujourd’hui l’histoire » (Radio-Canada)

« Pendant l’occupation en France, les autorités allemandes ont ralenti l’impression de livres. Montréal est alors devenue une plaque tournante de l’édition francophone. Une dizaine d’éditeurs publiaient des classiques, des ouvrages de grands écrivains français, et faisaient connaître au monde des auteurs canadiens. L’historien Sébastien Vincent raconte à Jacques Beauchamp cette effervescence de l’édition québécoise, qui s’est poursuivie jusqu’en 1946.  »

C’est ici : http://bit.ly/1Qtuc1E

Publicités

À propos de isadumas

Isabelle Dumas est doctorante à L'Université de Montréal en cotutelle avec Paris 3-Sorbonne Nouvelle, chargée de cours à l'U. de Montréal, aspirante spécialiste de Proust, spécialiste des romans de Houellebecq et auteure d'un roman (Disloc), ainsi que de quelques nouvelles. Elle s'intéresse de près à la création littéraire, est curieuse, fonceuse, et engagée à faire vivre, dans la mesure de ses moyens, la littérature.
Cette entrée, publiée dans Uncategorized, est marquée , , , , , , , , , , . Mettre ce permalien en signet.

Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s