Quand Marcel Proust se plaint du bruit des ébats sexuels de ses voisins

Le collectionneur Jean Bonna vend une partie de sa formidable bibliothèque le 26 avril chez Pierre Bergé & Associés avec Sotheby's à Paris. Une lettre de Marcel Proust «se plaignant des ébats sexuels de ses voisins», émoustille le Web.

Crédits photo : Rue des Archives

Dans sa vie comme dans son oeuvre, la petite musique du sexe semble à Proust une violence, voire un crime.

« L’éminent bibliophile Jean Bonna vend une partie de sa formidable collection de livres et de manuscrits historiques chez Pierre Bergé & Associés avec Sotheby’s, à Drouot, le 26 avril. Parmi ses trésors, une lettre spirituelle de l’auteur d’un amour de Swann émoustille la Toile. »

C’est ici : http://bit.ly/2ooucKl

Advertisements

À propos de isadumas

Isabelle Dumas est doctorante à L'Université de Montréal en cotutelle avec Paris 3-Sorbonne Nouvelle, chargée de cours à l'U. de Montréal, aspirante spécialiste de Proust, spécialiste des romans de Houellebecq et auteure d'un roman (Disloc), ainsi que de quelques nouvelles. Elle s'intéresse de près à la création littéraire, est curieuse, fonceuse, et engagée à faire vivre, dans la mesure de ses moyens, la littérature.
Cette entrée, publiée dans Uncategorized, est marquée , , , , , , , , , . Mettre ce permalien en signet.

Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l’aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s