Que peut la littérature ?

MP6

« À chaque effondrement des preuves le poète répond par une salve d’avenir » disait René Char dans une formule célèbre. C’est si vrai que certains esprits visionnaires ou facétieux s’emploient même à dénicher dans les œuvres du passé les éléments qui préfigurent l’actualité, voire le futur. C’est ainsi que Pierre Bayard a poussé l’exercice jusqu’à identifier Le plagiat par anticipation, titre de l’un de ses livres où il se demande si, par exemple, Voltaire ne se serait pas inspiré de Conan Doyle pour Zadig, ou Maupassant de Proust et si Sophocle n’aurait pas plagié Freud avec Œdipe…

Vaste, éternelle question, que se pose France Culture ici : http://bit.ly/2gM9can

À propos de isadumas

Isabelle Dumas est doctorante à L'Université de Montréal en cotutelle avec Paris 3-Sorbonne Nouvelle, chargée de cours à l'U. de Montréal, aspirante spécialiste de Proust, spécialiste des romans de Houellebecq et auteure d'un roman (Disloc), ainsi que de quelques nouvelles. Elle s'intéresse de près à la création littéraire, est curieuse, fonceuse, et engagée à faire vivre, dans la mesure de ses moyens, la littérature.
Cette entrée, publiée dans Uncategorized, est marquée , , , , . Mettre ce permalien en signet.

Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s