De quoi la femme est-elle le nom ?

À la recherche du temps perdu publié en un seul volume de 2 400 pages par Quarto Gallimard.

« Du côté des surprises, on notera la dégrafée, déjà présente dans Proust, sous les traits de Rachel, comédienne et maîtresse de Saint-Loup ».

« Gigolette, affoleuse, luronne, vamp et Marie-graillon… Un dictionnaire impertinent fait le tour des expressions plus ou moins fleuries pour désigner les femmes, à travers les siècles et la littérature. »

Dico femmes

Femmes, que de mots pour vous dire… de Franck H. Laurent, Bartillat, 386 p., 21 €.

C’est ici : http://bit.ly/2gMat4G

Advertisements

À propos de isadumas

Isabelle Dumas est doctorante à L'Université de Montréal en cotutelle avec Paris 3-Sorbonne Nouvelle, chargée de cours à l'U. de Montréal, aspirante spécialiste de Proust, spécialiste des romans de Houellebecq et auteure d'un roman (Disloc), ainsi que de quelques nouvelles. Elle s'intéresse de près à la création littéraire, est curieuse, fonceuse, et engagée à faire vivre, dans la mesure de ses moyens, la littérature.
Cette entrée, publiée dans Uncategorized, est marquée , , , , , , , , . Mettre ce permalien en signet.

Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l’aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s