Parution : J. Anselmini et F. Bercegol, Portraits dans la littérature. De Gustave Flaubert à Marcel Proust

PortraitsFlaubertProust

Portraits dans la littérature. De Gustave Flaubert à Marcel Proust, sous la dir. de Julie Anselmini, Fabienne Bercegol, Classiques Garnier, 2018, 472 p., 39 €, ISBN: 9782406079248.

Ce volume témoigne de l’omniprésence du portrait dans la littérature de la seconde moitié du XIXe siècle. Il examine sa forme et illustre ses relations fécondes avec les arts visuels. Il souligne son retentissement émotionnel et son potentiel fictionnel, ainsi que sa teneur mémorielle et temporelle.

Table des matières : https://bit.ly/2JGEbC6

Source : http://www.fabula.org

 

Advertisements
Publié dans Uncategorized | Marqué , , , , , , , | Laisser un commentaire

De quoi cumuler les plaisirs !

Mantelet-Doucet-Hotel-Le-Swann

Mantelet de Jacques Doucet, exposé à l’hôtel littéraire Le Swann.

« Marcel Proust, Gustave Flaubert et Marcel-Aymé font aujourd’hui l’objet d’hôtels dédiés. Un moyen de monter en gamme et de se différencier des concurrents. »

C’est ici : https://bit.ly/2OQ1Ema

Publié dans Uncategorized | Marqué , , , , , , | Laisser un commentaire

Parution : Introduction à la Recherche du temps perdu, par Bernard de Fallois

IntroRTP

Bernard de Fallois, Introduction à la Recherche du temps perdu, Éditions de Fallois, 2018, 320 p.

À la recherche du temps perdu est l’un des plus grands livres du XXe siècle. De Proust on a dit qu’il était toute la littérature, comme Bach était toute la musique. Pourtant, nombreux sont encore ceux qu’il intimide ou qu’il déconcerte. Cette introduction a été composée à leur intention par l’un des meilleurs connaisseurs de son oeuvre, Bernard de Fallois, qu’une savante publication universitaire, la revue Genesis, qualifie de « proustien capital ». Mais que l’on se rassure. Peu soucieux d’en imposer par le poids de l’érudition, Bernard de Fallois vise surtout la limpidité, la concision, la clarté qui n’exclut pas, bien au contraire, la densité de son propos. Il parvient à mettre à la portée de tous l’essentiel de ce qu’il faut savoir pour lire intégralement cette oeuvre capitale, pour admirer sa nouveauté, mesurer sa grandeur qui va de pair avec un génie comique rarement égalé depuis Molière.

Cette introduction est également complétée par un précieux recueil de maximes et de pensées glanées au cours des pages de la Recherche. Elles rappellent que notre plus grand romancier fut aussi le plus parfait continuateur des moralistes du Grand Siècle.

Source de ce résumé : Chapitre.com

Publié dans Uncategorized | Marqué , , , , , | Laisser un commentaire

Après une longue panne technique, ce blogue reprend ses activités ! :D

Publié dans Uncategorized | Laisser un commentaire

Nouvelle parution : La Rumeur des distances traversées, par Anne Simon

Anne Simon

Anne Simon, La Rumeur des distances traversées. Proust, une esthétique de la surimpression, Paris, Classiques Garnier, 2018, broché, 49 euros, ISBN : ISBN 978-2-406-07153-2.

Une esthétique de la surimpression caractérise ces expériences de frayage et de passage que sont la lecture, l’histoire, l’écriture, la vie. Proust comme être traversé
et traversant, tel est le sujet de ce parcours qui rend compte de la puissance active
d’une profondeur qui œuvre au cœur des êtres et du monde.

Descriptif fourni par l’éditeur.

Publié dans Uncategorized | Marqué , , , , | Laisser un commentaire

Proust aux enchères le 24 mai chez Sotheby’s

Lettres, brouillons, jeux d’épreuves… au total, près de 70 lots seront mis en vente chez Sotheby’s le 24 mai prochain, issus de la collection de Marie-Claude Mante, petite-nièce de Proust.

Toutes les infos ici : https://bit.ly/2IyQ2k9

Et ici : https://bit.ly/2KFMFbU

Publié dans Uncategorized | Marqué , , , , , , , , , | Laisser un commentaire

Valoriser les fonds littéraires : journées d’études sur le sujet à Bordeaux

IMG_9820

La question de la valorisation des fonds littéraires a été discutée lors de deux excellentes journées d’étude à Bordeaux les 16 et 17 mai derniers. Voici le programme des échanges, la plupart du temps fonctionnant en duos, mettant en dialogue conservateurs, archivistes, chercheurs, directeurs de maisons d’écrivains, etc.

Mireille Naturel, maître de conférence HDR à Paris 3, spécialiste de Proust, et moi-même, intervenions le jeudi 17 à propos de la transcription et l’édition des manuscrits des fonds patrimoniaux, la Maison de tante Léonie, mais aussi la recherche liée à la critique génétique et mon travail comme stagiaire aux Éditions Fayard.

 

Publié dans Uncategorized | Marqué , , , , , , , , , , , , , , , | Laisser un commentaire