Archives de mot-clé : amoureux

À la recherche de Proust : Jean Santeuil

Voici une phrase de Jean Santeuil biffée par Proust mais reproduite en note dans l’édition de La Pléiade (p. 1080) : « Le désir de Jean comme de tous les amoureux se rapporte à quelque chose d’impossible. » Publicités

Publié dans Uncategorized | Marqué , , , , , , , , | Laisser un commentaire

L’amoureux est un genre d’artiste

Dans cet extrait, on retrouve le comique et l’ironie de nombreuses « vérités » proustiennes : « [S]i l’amour naît le cerveau travaille bien davantage : il y a un roman au lieu d’un besoin. » Marcel Proust, Le Temps … Lire la suite

Publié dans Uncategorized | Marqué , , , , , , , , , , , , , | Laisser un commentaire

Cet être qui ne peut sortir de soi

C’est peut-être l’amoureux qui, plus que tout autre, éprouve cette souffrance de savoir qu’on ne peut sortir de soi, comme le remarque d’ailleurs le narrateur de la Recherche. Voici un extrait qui, parmi une foule d’autres, illustre les limites de … Lire la suite

Publié dans Uncategorized | Marqué , , , , , , , , , , , , , , , | Laisser un commentaire

Rien n’est pire que le vide à l’amoureux qui espère

« Parfois, dans une brusque détente, ce silence, Robert croyait qu’il allait cesser à l’instant, que la lettre attendue allait venir. Il la voyait, elle arrivait, il épiait chaque bruit, il était déjà désaltéré, il murmurait : « La lettre … Lire la suite

Image | Publié le par | Marqué , , , , , , , , , , , , , | Laisser un commentaire

L’enfer, c’est perdre l’autre

La perte, le rejet, la déliaison, la désunion, la défusion est, chez Proust comme chez tout amoureux, les noms qu’on donne à l’enfer : « L’inimaginable enfer dont Françoise avait levé le voile en me disant : « Mademoiselle Albertine … Lire la suite

Publié dans Uncategorized | Marqué , , , , , , , , , , , , , , , , | Laisser un commentaire

Dans la série de l’amoureux proustien, torturé et jaloux

« On arrive, sous forme de soupçons, à absorber journellement à doses énormes cette même idée qu’on est trompé, de laquelle une quantité très faible pourrait être mortelle, inoculée par la piqûre d’une parole déchirante. C’est sans doute pour cela, … Lire la suite

Publié dans Uncategorized | Marqué , , , , , , , , | Laisser un commentaire

Dans la série de l’amoureux stratège, mais du point de vue de la maîtresse Odette

« À défaut du sens du sens de ce discours, elle comprenait qu’il pouvait rentrer dans le genre commun des  » laïus  » et scènes de reproches ou de supplications, dont l’habitude qu’elle avait des hommes lui permettait, sans s’attacher … Lire la suite

Publié dans Uncategorized | Marqué , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Laisser un commentaire