Archives de mot-clé : Contre Sainte-Beuve

Un grand acteur du monde proustien nous a quittés

Crédits photos : REA / Denis Allard « C’est en publiant pour Gallimard les textes de jeunesse de Marcel Proust (Jean Santeuil, 1952 ; Contre Sainte-Beuve, 1954) que Bernard de Fallois fait son nom en littérature française, alors qu’il n’a que 26 ans. » … Lire la suite

Publié dans Uncategorized | Marqué , , , , , , , , | Laisser un commentaire

Le puits d’un nom et le plat de la réalité

De la réalité comme « déchet de l’expérience1 » : « Et si Guermantes ne déçoit pas, comme toutes les choses d’imagination quand elles sont devenues une chose réelle, c’est sans doute que ce n’est à aucun moment une chose … Lire la suite

Publié dans Uncategorized | Marqué , , , , , , , , , , | Laisser un commentaire

Connaître, goûter, dévorer

Le désir de savoir, de connaître qui traverse toute l’oeuvre proustienne, d’ailleurs marquée, particulièrement dans la Recherche, par le sens du goûter et le goût de manger, d’incorporer, va jusqu’au désir, ou du moins à l’idée de mordre pour à … Lire la suite

Publié dans Uncategorized | Marqué , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Laisser un commentaire

La rencontre avec la beauté : surgissement, déploiement

« J’aperçois un de ces êtres qui nous dit par son visage particulier la possibilité d’un bonheur nouveau. La beauté, en étant particulière, multiplie les possibilités de bonheur. Chaque être est comme un idéal encore inconnu qui s’ouvre à nous. … Lire la suite

Publié dans Uncategorized | Marqué , , , , , , , , , , , , , | Laisser un commentaire

Le contrepoids de la non-critique

« Remarquons en passant que les  » malices enveloppées  » ne vont pas beaucoup avec le  » Vous avez dû beaucoup souffir, mon cher enfant.  » Avec Sainte-Beuve que de fois on est tenté de s’écrier : quelle vieille bête … Lire la suite

Publié dans Uncategorized | Marqué , , , , , , , | Laisser un commentaire

Si conventionnel si singulier

Crédit photo : Matt Molloy, artiste canadien (http://www.flickr.com/photos/matt_molloy/) Si conventionnel, ce code langagier avec lequel on écrit. Un hasard a fait que l’on parle et écrive. Si singulier, ce regard qui se penche et parle… par écrit. Cet esprit par … Lire la suite

Publié dans Uncategorized | Marqué , , , , , , , , , , , , , , , , , | Laisser un commentaire

Dialoguer avec soi, dans « ce fond extrême où gît la vérité1 »

« À côté de ce passé, essence intime de nous-mêmes, les vérités de l’intelligence semblent bien peu réelles. Aussi, surtout à partir du moment où nos forces décroissent, est-ce vers tout ce qui peut nous aider à le retrouver que … Lire la suite

Publié dans Uncategorized | Marqué , , , , , , , , , , , , | Laisser un commentaire