Archives de mot-clé : Le côté de Guermantes

Et tombent les masques… duplicités proustiennes

« Laquelle était pour moi la véritable amie, de Mme de Montmorncy, si heureuse de me froisser et toujours prête à me servir, ou de Mme de Guermantes, souffrant du moindre déplaisir qu’on m’eût causé et incapable du moindre effort … Lire la suite

Publié dans Uncategorized | Marqué , , , , , , , , | Laisser un commentaire

Dans la série : le monde est ma représentation

« [U]n souvenir, un chagrin, sont mobiles. » Marcel Proust, Le Côté de Guermantes

Publié dans Uncategorized | Marqué , , , , , , , | Laisser un commentaire

L’amour proustien : un mal, une torture, un combat, une négation

« Certes je n’aimais nullement Albertine ». Marcel Proust, Le Côté de Guermantes

Publié dans Uncategorized | Marqué , , , , , , , , , | Laisser un commentaire

Ce que nos sens font de nous

« Il n’y a rien comme le désir pour empêcher les choses qu’on dit d’avoir aucune ressemblance avec ce qu’on a dans la pensée. » Marcel Proust, Le Côté de Guermantes

Publié dans Uncategorized | Marqué , , , , , , , , , | Laisser un commentaire

Ce que cherche l’oeil

« Je n’étais pas indifférent à ces derniers exemples, comme chaque fois que sous le particulier on me montrait le général. » Marcel Proust, Le Côté de Guermantes

Publié dans Uncategorized | Marqué , , , , , , , , , | Laisser un commentaire

Universalité

« [U]n même regard éclaire des animaux humains différents, comme un même ciel matinal des lieux de la terre situés bien loin l’un de l’autre et qui ne se sont jamais vus. » Marcel Proust, Le Côté de Guermantes

Publié dans Uncategorized | Marqué , , , , , , , , | Laisser un commentaire

Le monde est ma représentation (2)

« – Comment ! vous avez fait le voyage de Hollande et vous n’êtes pas allé à Haarlem ? s’écria la duchesse. Mais quand même vous n’auriez eu qu’un quart d’heure c’est une chose extraordinaire à avoir vue que les … Lire la suite

Publié dans Uncategorized | Marqué , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Laisser un commentaire