Archives de mot-clé : Le Temps retrouvé

Regard extrême, aux approches, ou dans la peur, de la fin, sur toute la mort, les morts d’une vie

« Cette idée de la mort s’installa définitivement en moi comme fait un amour. Non que j’aimasse la mort, je la détestais. Mais, après y avoir songé sans doute de temps en temps comme à une femme qu’on n’aime pas … Lire la suite

Publié dans Uncategorized | Marqué , , , , , , , , , , , | Laisser un commentaire

Le génie comme île, Alpes, ou astre

Le  créateur de génie est isolé, particulier comme une île. On doit gravir son oeuvre, comme les Alpes. Éblouissante de trop près, elle ne s’apprécie réellement qu’avec la distance, avec le temps. Bientôt je pus montrer quelques esquisses. Personne n’y … Lire la suite

Publié dans Uncategorized | Marqué , , , , , , , , , , , , , , , | Laisser un commentaire

Le Bulletin d’informations proustiennes n°45 vient de paraître

Voici le sommaire du numéro, mis en ligne par le Pôle Proust :  http://poleproust.hypotheses.org Sommaire Inédits Six lettres de Marcel Proust à André Chaumeix, Mme Greffulhe, Gabriel Mourey, Abel Hermant et deux autres correspondants, par Caroline SZYLOWICZ « Proustinetto » : … Lire la suite

Publié dans Uncategorized | Marqué , , , , , , , , , , , , , , | Laisser un commentaire

L’amoureux est un genre d’artiste

Dans cet extrait, on retrouve le comique et l’ironie de nombreuses « vérités » proustiennes : « [S]i l’amour naît le cerveau travaille bien davantage : il y a un roman au lieu d’un besoin. » Marcel Proust, Le Temps … Lire la suite

Publié dans Uncategorized | Marqué , , , , , , , , , , , , , | Laisser un commentaire

Impossible possession, perpétuelle solitude

Bien qu’il soit question de vin et de vases dans cet extrait, il semble que le constat que fait Charlus puisse s’étendre aux êtres humains, suggérant que la possession de l’autre est impossible, mais peut-être surtout, que la solitude brisée … Lire la suite

Publié dans Uncategorized | Marqué , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Laisser un commentaire

Splendeurs et douleurs de la condition lucide

« [I]l en est de la vieillesse comme de la mort. Quelques-uns les affrontent avec indifférence, non pas parce qu’ils ont plus de courage que les autres, mais parce qu’ils ont moins d’imagination. » Marcel Proust, Le Temps retrouvé

Publié dans Uncategorized | Marqué , , , , , , , , , , | Laisser un commentaire

Dans la série : le temps intérieur

« [C]’est avec des adolescents qui durent un assez grand nombre d’années que la vie fait des vieillards. » Marcel Proust, Le Temps retrouvé

Publié dans Uncategorized | Marqué , , , , , , , , , | Laisser un commentaire