Proust comme « auxiliaire de vie »

capture-decran-2016-04-26-a-20-14-11

La dessinatrice Catherine Meurisse, anciennement de l’équipe Charlie Hebdo, fait paraître chez Dargaud l’album La légèreté.

« Après l’attentat, j’ai eu très peur de perdre la mémoire. Je n’arrivais plus à me souvenir de ce que je disais, le choc m’avait saturé le cerveau. C’est une amie qui a pensé à Proust pour moi. À la recherche du temps perdu à la rescousse de ma mémoire perdue (rire) ! Elle a décidé de m’emmener à Cabourg. Je lui ai demandé pourquoi là-bas ? Elle a dû me rappeler que Marcel Proust était mon écrivain préféré, qu’il était même « mon auxiliaire de vie ». Au Grand Hôtel, on s’est offert un déjeuner avec des madeleines, et elle m’a lu des passages du livre. Tout était réuni pour faire revenir mes souvenirs ! Mais ça ne fonctionnait pas. »

Extrait d’un entretien accordé à France Inter : http://bit.ly/2dzS0Fb

image-2image-la-legerete

 

 

Publié dans Uncategorized | Marqué , , , , , , , , , , , , | Laisser un commentaire

Le grand destin de Proust sur Europe 1

mp-b-photo2

La chronique « Le grand destin » de l’émission « Au cœur de l’histoire » sur Europe 1 se consacre à Proust en cinq temps :

1/5 : « les recherches » : http://bit.ly/2cSNqOo

2/5 : « la fascination » : http://bit.ly/2cAngUx

3/5 : « les premières armes » : http://bit.ly/2cAo6ke

4/5 : « les clefs du Temps perdu » : http://bit.ly/2d3HxDs

5/5 : « le couronnement du prix Goncourt » : http://bit.ly/2cSOqSI

 

Publié dans Uncategorized | Marqué , , , , , , , | Laisser un commentaire

Lire Proust, pour une tête bien faite

IMG_6525

« La fiction populaire contemporaine aurait la fâcheuse tendance de verser dans une certaine facilité, indique une étude publiée par l’American Psychological Association. Plus agréable, peut-être, elle emploierait toutefois des personnages prévisibles, là où les personnages de romans classiques sont plus complexes et profonds… »

Pour lire l’article entier d’ActuaLitté, intitulé : « Lire Proust rendrait socialement moins bête que lire Dan Brown », suivez ce lien : http://bit.ly/2dmjUB9

Publié dans Uncategorized | Marqué , , , , , , | Laisser un commentaire

Ce blogue a trois ans aujourd’hui ! Merci pour vos bons mots, vos commentaires, vos courriels ! :D

Trois ans aujourd’hui, et près de 50 000 visites dans 108 pays ! Mille mercis !😀

Publié dans Uncategorized | Marqué , , , | Laisser un commentaire

Proust était un neuroscientifique

IMG_6525

Toute la Pléiade Proust

 

 On le pense plus que jamais en lisant ces mots de Boris Cyrulnik : « Au regard de la neurologie, le bonheur et le malheur ne sont pas extérieurs au sujet. Ils sont dans le sujet. »

Le chercheur dit également ceci dans son entretien (http://bit.ly/29kpDWT) : 

La réalité est paradoxale. Placez des gens dans une situation de bonheur total, où tous leurs vœux sont immédiatement exaucés, où rien ne vient contrarier leurs moindres désirs : ils se retrouvent vite malheureux. À partir d’une certaine dose, tout bonheur devient insoutenable.

On y retrouve un peu moins Proust !

Publié dans Uncategorized | Marqué , , , , , , , | Laisser un commentaire

Proust et la médecine, les médecins

Humour, ironie et scepticisme ne sont jamais loin quand le narrateur de la Recherche parle de la médecine, des médecins : 

[I]l savait qu’un médecin de la famille sait rendre bien des petits services, comme de prescrire par exemple qu’il ne faut pas avoir de chagrin.

Cottard, docile, avait dit a la Patronne : « Bouleversez-vous comme ça et vous me ferez demain 39 de fièvre », comme il aurait dit à la cuisinière : « Vous me ferez demain du ris de veau. » La médecine, faute de guérir, s’occupe à changer le sens des verbes et des pronoms.

Marcel Proust, Sodome et Gomorrhe

Publié dans Uncategorized | Marqué , , , , , , , | Laisser un commentaire

Paru récemment : Chez Proust en tournant, par Jérôme Prieur

Jérôme Prieur, Chez Proust en tournant, Droue-sur-Drouette, Éditions La Pionnière, 24 p.

Voici un extrait de ce « journal de tournage » (sous-tire du livre) :

: « Nous voici dans le saint des saints. La chambre de Marcel Proust. C’est là qu’il a écrit À la recherche du temps perdu. L’intérieur des murs est revêtu d’espèces de feuilles de liège. »

Publié dans Uncategorized | Marqué , , , , | Laisser un commentaire