Archives de mot-clé : Albertine disparue

Proust et le mariage

On sait que Proust ne sautait jamais de joie quand il apprenait que l’un ou l’autre de ses amis se mariait. Le héros de la Recherche a la même attitude empreinte de la peur que l’autre s’éloigne, nous échappe : « … Lire la suite

Publié dans Uncategorized | Marqué , , , , | Laisser un commentaire

Dans la série : le monde est ma représentation

« [L]a vie réelle, qui est mentale. » Marcel Proust, Albertine disparue

Publié dans Uncategorized | Marqué , , , , , , , , | Laisser un commentaire

Racines

« [N]ous ne nous faisons pas de toutes pièces nous-même. » Marcel Proust, Albertine disparue

Publié dans Uncategorized | Marqué , , , , , , , , | Laisser un commentaire

L’oubli qui nous érode

« [M]ais la pensée se fatigue, le souvenir se détruit ». Marcel Proust, Albertine disparue

Publié dans Uncategorized | Marqué , , , , , , , , , | Laisser un commentaire

Amour et âpreté

« [M]ême si nous ne sommes qu’un entre mille pour elle et peut-être le dernier de tous, pour nous elle est la seule et vers qui tend toute notre vie. » Marcel Proust, Albertine disparue

Publié dans Uncategorized | Marqué , , , , , , , | Laisser un commentaire

Le temps, plus fort que les océans

« Car la femme qu’on revoit quand on ne l’aime plus, si elle vous dit tout, c’est qu’en effet ce n’est plus elle, ou que ce n’est plus vous : l’être qui aimait n’existe plus. Là aussi il y a … Lire la suite

Publié dans Uncategorized | Marqué , , , , , , , , , , , , | Laisser un commentaire

L’enfer, c’est perdre l’autre

La perte, le rejet, la déliaison, la désunion, la défusion est, chez Proust comme chez tout amoureux, les noms qu’on donne à l’enfer : « L’inimaginable enfer dont Françoise avait levé le voile en me disant : « Mademoiselle Albertine … Lire la suite

Publié dans Uncategorized | Marqué , , , , , , , , , , , , , , , , | Laisser un commentaire