Archives de mot-clé : Jean Santeuil

« Lettres au duc de Valentinois: un prince aux abonnés absents »

C’est ici : http://bit.ly/2fZbS1F Advertisements

Publié dans Uncategorized | Marqué , , , , , , , | Laisser un commentaire

Séminaire Le champ proustien (2) : « De l’amour »

Le séminaire proustien « De l’amour » de l’École normale supérieure débute cette année le 11 octobre et se termine le 15 mai 2017. Il est dirigé par Nathalie Mauriac Dyer (ITEM, CNRS-ENS), Philippe Chardin (Université de Tours). Voici le descriptif du … Lire la suite

Publié dans Uncategorized | Marqué , , , , , , , , , , , , , , , , , | Laisser un commentaire

Quand la vie est trop forte

Un petit pan de mélancolie proustienne ? « Pourquoi surtout vous acharner à vouloir jouir du présent, pleurer de n’y pas réussir ? Homme d’imagination, vous ne pouvez jouir que par le regret ou dans l’attente, c’est-à-dire du passé ou … Lire la suite

Publié dans Uncategorized | Marqué , , , , , , , , , , , , , , , , | Laisser un commentaire

Séminaire « Proust côté femmes »

Une sélection des travaux du très intéressant séminaire « Proust côté femmes » dispensé par le professeur Michel Pierssens l’automne dernier  à  l’Université de Montréal vient d’être mise en ligne. J’ai eu le privilège de faire une présentation dans ce … Lire la suite

Publié dans Uncategorized | Marqué , , , , , , , , , , , , , , , , | Laisser un commentaire

À la recherche de Proust : Jean Santeuil

Voici une phrase de Jean Santeuil biffée par Proust mais reproduite en note dans l’édition de La Pléiade (p. 1080) : « Le désir de Jean comme de tous les amoureux se rapporte à quelque chose d’impossible. »

Publié dans Uncategorized | Marqué , , , , , , , , | Laisser un commentaire

Humain trop humain : le cri de l’empathie

« [C]ette déplaisante violence de l’affection vraie à qui votre malheur fait mal, et qui semble vous rendre les coups que vous lui portez ». Marcel Proust, Jean Santeuil

Publié dans Uncategorized | Marqué , , , , , , , , , , , , | Laisser un commentaire

L’amour, ce monstre qui nous engendre

« L’amour est notre grand initiateur, notre grand corrupteur. Il nous assimile, il nous aliène. » Marcel Proust, Jean Santeuil

Publié dans Uncategorized | Marqué , , , , , , , , , , | Laisser un commentaire